Carré décomposé

2015

Installation en acier Inoxydable, projecteur à découpe. Dimensions, variables.

A.I.L.O se prononce Hello

acronyme à géométrie variable

A.I.L.O, expérience artistique née en 2014, est en quête constante d’interactions entre différents éléments. Un dialogue entre l’humain et le matériel. Le palpable et l’impalpable.

La lumière

Entrant en jeu  avec des volumes, elle devient sculpture. Passant d’ambiances très lumineuses à une obscurité construite, elle offre toute une gamme de contrastes. Sa capacité à envahir l’espace, permet au spectateur d’entrer dans un autre univers. Il fait partie d’un Tout.

Surfaces réfléchissantes et jeux d’optique

Les jeux d’optique, avec des miroirs par exemple, sont là pour questionner nos certitudes, notre perception des éléments. Jusqu’à venir perturber notre stabilité. Le spectateur devient acteur face aux surfaces réfléchissantes. Par son mouvement ou son reflet, il modifie l’œuvre et se retrouve acteur d’un réel réinventé.

Le mouvement

C’est un mouvement perpétuel. Rien n’est figé. Les technologies numériques permettent une grande liberté. Le vidéo-mapping, de petits moteurs guidés par de l’électronique donnent vie aux sculptures. La sensation d’immersion vient ensuite. Les rythmes lents sont là pour  amener doucement dans une autre temporalité.

C’est une expérience sensorielle et visuelle qui invite le spectateur à ressentir plus qu’à regarder. Un dialogue des technologies, entre  procédés numériques et analogiques.

Tout part de la ligne.

Des lignes épurées pour se concentrer sur l’essence des Œuvres.